Des concours sans alcool dès 2016

Après les nageurs français et les pigeons belges, les concours réalisés sous influence de substances permettant d’améliorer les  capacités physiques et/ou mentales, commence a faire du reuz dans le monde associatif!

L’association des Fêtes et Concours Folklorique Bretonnes (FCFBZH) s’est réunie mercredi dernier pour discuter d’une sortie de l’impasse dans laquelle se retrouve aujourd’hui beaucoup d’événements à consonante culturel.

Interrogé a l’issue de la rencontre, Jean-Pol le Dur, représentant du principal syndicat des sonneurs, a admis a demi-mot que les concours de sonneurs (Bagad et Couple) pourraient se faire sans alcool dès 2016. Beaucoup de détails reste à définir, notamment dans le système de contrôle et l’impact sur la notation.

Michel Maout, juge indépendant brestois de 1ère catégorie a cependant précisé que les contrôles n’affecteraient que les participants (musiciens et danseurs, NDLR) en aucun cas de telle mesures pourraient être mise en place au sein du jury, avant au moins 5 ans!